Actualités

TRANSPORT DE MARCHANDISES

Les enjeux de la formation

Image d'illustration de transport

 

Dans le cadre de la 3e révolution industrielle, les pressions sur l’emploi s’amplifieront. L’un des enjeux majeurs pour les salariés est l’accès à la formation qui favorise le développement de leur employabilité,  c'est à dire leur capacité d’évoluer de façon autonome sur le marché du travail. Dans le secteur du transport de marchandises, le respect des obligations légales (habilitations nécessaires à l’exercice des métiers : permis poids-lourds, CACES...) suffit généralement à honorer l’engagement de moyens et de résultats de l’employeur : une formation pour chacun et une cotisation minimale de 1% de la masse salariale (+ 300 salariés).

Dans le cadre de leurs prérogatives, il est déterminant pour les IRP d’évaluer l’effort de développement de l’employabilité en caractérisant :

  • la nature des formations ;
  • leur durée (à moins de 7h00  cela relève d’une action de sensibilisation) ;
  • les populations auxquelles elles s’adressent ;
  • les « exclus de la formation » qui sont les plus fragilisés quant à leurs perspectives d’emploi.

Dans les secteurs fortement réglementés comme le transport de marchandises, l’analyse montre que ce sont souvent les personnes les plus formées, donc les plus employables, qui bénéficient le plus des formations longues et non obligatoires. IRP, vous pouvez faire valoir les droits à la formation de chacun, renforcés par la loi de 2014.

Partagez cet article !