Actualités

Auto : avenir orageux, brumeux ou ensoleillé pour votre site ?

En ce début d’année, les équipementiers et sous-traitants ont généralement connaissance de leur collaboration ou pas aux projets envisagés sur les sites constructeurs en France. Ce positionnement est-il annonciateur d’un avenir serein ou pas ?

autoroute dans le brouillard

À partir des projets sur lesquels les sites sont engagés, il est possible de mesurer dès aujourd’hui si l’horizon 2024-2025 est brumeux, orageux ou radieux, et donc s’il faut craindre pour la pérennité de votre site. 

Renault

Après le lancement de la e-Megane (BCB) courant 2022, Renault lancera à Douai (l’usine 100% électrique de Renault) en 2023 un nouveau SUV Etech (HCB) puis, à Batilly, son nouveau Master (XDD). En 2024, Douai démarrera la nouvelle R5 (5ECHO), ainsi que la remplaçante électrique de la Micra pour Nissan et un nouveau petit véhicule Alpine (B13110). Devrait suivre, en 2025, un redesign de la 4L (4EVER). À Dieppe, seraient programmés pour 2025 un SUV électrique Alpine, et espérons-le, la remplaçante électrique de l’A110. 

Stellantis

Après le lancement en 2022 du nouveau crossover Peugeot (P54) assemblé à Mulhouse, le prochain renouvellement Stellantis prévu en France concernera la 3008 (P64) à Sochaux en 2023, puis en 2024 la 5008 (P74). La C5 Aircross (CR3) sera renouvelée en 2024 à Rennes. Hormis la DS3 crossback assemblée à Poissy, les autres renouvellements DS semblent envisagés en Italie. 

Toyota

La Yaris cross (410B) a démarré en 2021 à Valenciennes aux côtés de la Yaris (400B). Il n’y a pas de lancements programmés d’ici à 2025. Mais à quand l’arrivée d’une 100% électrique à Valenciennes ?  

 

Besoin d’un éclairage complémentaire ?
Prenez contact avec nos experts !

Instances
Partagez cet article !