Actualités

La politique sociale et ses impacts sur le travail : retour sur la matinée-débat du 4 juillet à Villeneuve-d'Ascq

Le 4 juillet 2017, l’équipe Syndex de Villeneuve d’Ascq a accueilli des élu·e·s CE et CHSCT de secteurs d’activité variés (services, industrie, transport). Le débat a porté sur les marges de manœuvre des instances représentatives du personnel (IRP) pour négocier au mieux les conditions de travail des salariés, dans un contexte législatif mouvant.

La place Salvador Allende à Villeneuve d'Ascq

S'informer régulièrement

Les échanges qui ont suivi la présentation ont porté sur l’importance de la consultation sur la politique sociale, qui s’est largement étoffée depuis début 2016, de nombreuses thématiques relatives au travail, en particulier avec la possibilité, pour les IRP, de creuser davantage le sujet des conditions de travail de manière récurrente.

Les questions des élu·e·s se sont particulièrement focalisées sur le type d’information à disposition des instances représentatives du personnel (IRP) leur permettant d’être éclairé·e·s et d’être consulté·e·s valablement ; un accent a été mis en particulier sur l’importance d’articuler les informations économiques des entreprises et les informations relatives à la politique sociale.

La nécessaire articulation des analyses économiques et sociales

En effet, les contraintes nées des décisions économiques se répercutent toujours sur les situations de travail, d’où l’importance de bien les comprendre et d’anticiper leurs effets sur les conditions de travail. C’est le message qui a été largement passé lors de cette matinée-débat, lors de laquelle les équipes ont bien compris l'importance de ne pas dissocier analyse économique et analyse sociale pour des négociations utiles et plus efficaces.

Partagez cet article !