Actualités

Les IRP au cœur du nucléaire

Syndex pôle Energie analyse les problématiques sociales auxquelles sont confrontées les IRP de la filière nucléaire profondément transformée par le recours à la sous-traitance.

Image d'une central nucléaire

 

Syndex pôle Energie analyse les problématiques sociales auxquelles sont confrontées les IRP de la filière nucléaire profondément transformée par le recours à la sous-traitance. La grande variété des techniques à mettre en œuvre a ensuite amené, pour faciliter le management des compétences et des expertises, à éclater la filière en un nombre croissant d’acteurs in­dustriels – bien que certains d’entre eux appartiennent toujours aux mêmes groupes.

 

La sous-traitance dans le nucléaire recoupe des réalités – industrielles autant que sociales – marquées par une grande hétérogénéité. La sous-traitance se trouve par ailleurs être à la croisée de problématiques à la fois nombreuses et entremêlées.

Que ce soit pour la sûreté, la maîtrise des technologies clés par les donneurs d’ordre, ou encore pour les conditions sociales dans la filière, la sous-traitance constitue un élément d’analyse à prendre nécessairement en compte. D’autant qu’elle peut aussi dissimuler la réalité de certaines de ces problématiques, en particulier en cas de sous-traitance en cascade.

La note du pôle Energie Syndex (à lire ci-contre) analyse ces problématiques et montre les enjeux stratégiques pour les donneurs d’ordre comme pour les sous-traitants de cette organisation du secteur. Les IRP, comité d’entreprise et CHSCT, au cœur des problématiques sociales qui en découlent, ont à faire valoir toutes leurs prérogatives.

Partagez cet article !