Actualités

REFORME DU DROIT DU TRAVAIL : L'AVIS DE SYNDEX

La réforme du Code du travail portée par les différentes ordonnances vise à un « renforcement du dialogue social », première brique d’une flexisécurité à la française. Force est de constater que le contenu n’est pas à la hauteur de l’objectif, ou plus exactement qu’il penche très nettement du côté de la flexibilité.

L'avis de Syndex (dessin de presse)

Ainsi, au bénéfice des directions, on trouve la sécurisation des modalités de licenciement, la possibilité de ruptures conventionnelles collectives, de nouveaux critères de justification des licenciements. La place et les ressources des représentants des salariés, au contraire, ressortent amoindries, que l’on songe à l’affaiblissement des sujets touchant à la santé, aux conditions de travail des salariés, à la mise à mal des possibilités de recours à l’expertise par le cofinancement ou à la définition des minima en matière de nombre d’élus ou d’heures de délégation.

Il y a donc une contradiction forte entre l’ambition de développement de la négociation collective et les moyens accordés à la partie prenante salariée. En tant que cabinet d’expertise auprès des IRP et OS, Syndex se mobilise pour accompagner les élus dans la compréhension des transformations du Code du travail.