Études

La co-construction syndicale dans le regroupement de sites de santé privés

Les CHSCT de trois cliniques de Bayonne ont anticipé, avec l’aide de Syndex, les conséquences de leur regroupement en un seul lieu sur le travail et la santé des salariés.

femme tenant des classeurs

Convaincus que le projet Belharra qui leur est soumis pour consultation, regroupant sur un seul site trois cliniques de Bayonne, allait entraîner une réorganisation impactant leur travail quotidien et une redéfinition des postes de travail et des services, les CHSCT des trois établissements ont voulu s’impliquer dans une démarche de prévention des risques accompagnés des experts Syndex. L’objectif était d’établir un diagnostic des transformations prévues et d’évaluer leurs effets potentiels sur les conditions de travail et la santé des salariés et de formuler des préconisations pour prévenir les risques identifiés. Cette  mission d’expertise s’est déroulée au printemps 2015 pour un déménagement début août.

En parallèle, les élus du CCE ont soulevé, avec les experts Syndex, des questions sur les économies attendues du projet, la validité du business plan, les contraintes financières, dans le cadre d'une mission d'expertise sur les comptes annuels et prévisionnels. La présentation détaillée qui en est faite ci-joint a fait l’objet d’une communication au séminaire sur les risques psycho-sociaux et le stress au travail organisé par la fédération européenne des syndicats de service public (EPSU) et l’association européenne des employeurs des secteurs hospitaliers et de santé (HOSPEEM) qui s’est tenu à Helsinki le 10 novembre 2015.

lien sur le sujet  : Les communications de la conférence EPSU-HOSPEEM