Actualités

Fondation Syndex : 18 projets soutenus en 2017 !

Théâtre, tiers-lieu, films documentaires, animation socio-culturelle ... Cette année, la Fondation Syndex a retenu dix-huit projets orientés sur la connaissance du monde du travail et des conditions de travail. Découvrez-les !

Logo de la Fondation d'Entreprise Syndex

Après les 8 projets sélectionnés en avril dernier, 10 autres projets ont été sélectionnés.

Des documentaires et un film

  • Un film documentaire valorisant une série de recherche du Laboratoire d'Économie et de Sociologie du Travail (LEST, Marseille) en direction des postiers et des usagers de la Poste.
  • Le film documentaire de Charlotte Pouch, Des bobines et des Hommes.
  • Un documentaire valorisant l’insertion par l’activité économique, par l'Association sociale et culturelle des Minimes Région Nouvelle Aquitaine.
  • Le film « Joyeux Noël les filles ! », par la société Cinécri(t). 

Rouge International : Des Bobines et des Hommes

L’INSERTION, UN ENGAGEMENT SOLIDAIRE

Six de ces projets portent sur l’insertion des personnes éloignées de l’emploi :

  • L’association Keur Kameur (Paris) va donner accès au numérique à des migrants hébergés dans la résidence sociale Masséna.
  • La coopérative Pain de la liberté (Paris 18e) sensibilisera cinq femmes en insertion aux métiers de boulangère, pâtissière et chocolatière dans le but de les faire accéder à un emploi stable.
  • Emmaüs Friperie solidaire (photo), à Paris et dans le Val de Marne, va réaménager son atelier afin de réduire les risques professionnels
  • La Fabrique Nomade voit son programme d'accompagnement à l'insertion professionnelle dédié aux artisans réfugiés, soutenu.
  • L'Observatoire Régional de Bourgogne-Franche-Comté conduit une action de prévention en santé au travail pour les salariés handicapés des structures privées d'au moins 20 salariés
  • L'action du collectif AGIR, qui regroupe 26 associations qui accueillent les migrants en région PACA, se verra également soutenue.

DES PROJETS D’EXPRESSION

Une autre partie de ces nouveaux projets va donner, à proprement parler, la parole au travail.

  • C’est le cas du projet d’Étonnants travailleurs (Seine-saint-Denis) qui va organiser sa 3ème réunion annuelle (en décembre 2017), rassemblant des personnes de divers horizons pour définir le travail différemment.

  • Par ailleurs, l’objet de la Fondation trouve son parfait écho dans le projet de Sète en commun. En effet, l’association souhaite recueillir la parole des habitants de Sète à propos de leur rapport au travail et à ses nouvelles mutations. Ces propos recueillis feront l’objet d’une exposition et d’un film.

  • Enfin, la Fondation continue de soutenir la jeune compagnie « Vaguement compétitifs ». En 2015, la Fondation avait contribué à la création du spectacle « La violence des riches ». Suite au succès public de cette pièce la fondation Syndex va contribuer à sa diffusion dans 2 théâtres au festival d’Avignon.
  • La Fabrique Solidaire des Minimes (Fa Sol Mi), tiers-lieu des chômeurs et citoyens solidaires à Toulouse, va poursuivre ses activités.
  • Le Réseaux pour l’action transnationale (ReAct) va lancer une campagne pour documenter et rendre publics les abus dans les enseignes de restauration rapide
  • La Fondation soutient également la Friche « la Belle de Mai » dans l'organisation de l'exposition et la programmation Satellite Haroun Farocki / Empathie

 Des projets de recherche

La Fondation soutient enfin deux projets ayant pour but l'étude du travail :

  • l'Institut du Travail et du Management Durable (ITMD) va poursuivre son étude des effets du numérique sur le travail ;
  • l'association "La Plume Sociale" va quant à elle s'intéresser au travail social indépendant, pour recueillir des témoignages et produire des analyses.
Partagez cet article !