Actualités

Un nouveau comité de direction pour Syndex

Lors de notre Assemblée générale en novembre dernier, nous avons élu notre nouveau comité de direction, composé de : Matthieu Bidaine, Marion Edern, Claire Morel et Nicolas Weinstein. 

comite de direction

Élus pour 3 ans dans le cadre d’un mandat renouvelable une fois, ce nouveau comité de direction a pour mission de mettre œuvre le plan stratégique de l’entreprise co-construit avec l’ensemble des salariés et déclinée en trois axes.

C’est sur une dynamique de croissance que repose le premier axe de ce nouveau plan stratégique. Cette dynamique sera impulsée par un renforcement de la politique de recrutement du cabinet et de son soutien à l’ensemble des collectifs de travail.

Ces 2 leviers visent à développer l’activité de Syndex auprès des représentants des salariés, qu’ils soient élus en France ou en Europe. Grâce à notre implantation régionale (16 bureaux en métropole et 1 en Nouvelle-Calédonie) et européenne (présence dans 8 pays), notre cabinet peut répondre en proximité aux besoins des élus. C’est en poursuivant son développement que Syndex pourra continuer à servir au mieux son utilité sociale en faveur d’un dialogue social renforcé.

C’est aussi dans la volonté de servir au mieux les représentants des salariés que Syndex entend anticiper les évolutions de son métier et innover dans son expertise que ce soit au niveau économique, social ou conditions de travail dans une société où les évolutions économiques et législatives sont prégnantes.

C’est enfin vers un idéal d’une société démocratique que Syndex tendra les 3 années à venir, en enrichissant sa gouvernance démocratique grâce à l’intelligence collective et au management participatif.  

"Notre richesse tient à son utilité sociale contribuant à renforcer la capacité d'action et de négociation des représentants des travailleurs et de leurs organisations. Elle tient aussi à son mode de gouvernance démocratique et à la responsabilisation des salarié.e.s associé.e.s aux grandes décisions de l'entreprise. Cette singularité fait notre force.
Les 420 salarié.es de Syndex ont conscience de cette richesse, guidée par une envie de rééquilibrer le rapport de forces ou tout simplement de faire un travail utile, dans une société autogérée où nous sommes tous acteurs".

Partagez cet article !