Études

Territoires en mouvement

Le projet de loi-programme sur la Transition énergétique fait référence aux enjeux territoriaux et au rôle des instruments régionaux de pilotage que sont les SRCAE et SRADDT analysés par Syndex et Fondaterra pour leur impact sur l’emploi dans l’étude que vient de publier le CGDD.

Page de garde de l'étude

Dans la présentation du projet de loi-programme sur la Transition énergétique faite en conseil des ministres le 18 juin, la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie fait référence aux enjeux territoriaux et au rôle des Schémas Régionaux Climat Air Energie (SRCAE) et des Plans Climat Energie Territoriaux (PCET). (Voir liens ci-dessous)

Dans le cadre des SRCAE et des PCET, régions et territoires ont élaboré des politiques et pris des mesures correspondant aux orientations fortes du Grenelle de l'Environnement et présentant un fort potentiel de création d'emplois. Fondaterra et Syndex, à la demande du Commissariat Général au Développement Durable, en ont analysé les thématiques structurantes selon une approche quantitative dans l’analyse des études menées sur les régions pour dresser un diagnostic de la situation actuelle et des pistes de prospectives, et qualitative à travers des entretiens avec les directions Environnement, Aménagement, Emploi, Formation professionnelle, Recherche et Enseignement supérieur, et Développement économique desrégions pilotes observées, c'est à dire Bretagne, Centre, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes.

La démarche de Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC) aspire à estimer les dynamiques d’emploi et à repérer les évolutions tendancielles, les modifications du champ sectoriel (développement des énergies renouvelables et des technologies liées à l’efficacité énergétique) ainsi que le risque de ruptures (risque environnemental, rupture technologique) nécessitant des mesures de transition sociale, décidées et mises en œuvre par une gouvernance multipartite adaptée à chaque région, dans laquelle les partenaires sociaux auront toute leur place. Cette méthodologie est transposable à d’autres régions souhaitant s’inscrire dans un cadre similaire.

Au sein du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, le CGDD anime et assure le suivi de la stratégie nationale de développement durable de la France, et contribue à son déploiement. Cette étude a été conduite dans le cadre du programme TEE "Transitions vers une économie écologique" mené par la mission prospective du CGDD.

lien utiles :

  • Projet de loi-programme sur la Transition énergétique. Un nouveau modèle énergétique
  • Projet de loi-programme sur la Transition énergétique. Les grands axes du nouveau modèle
  • Projet de loi-programme sur la Transition énergétique. Agir ensemble dans les territoires

[MISE À JOUR : les articles cités précédemment n'existent plus]

Télécharger l’étude ci-contre :